Dominique A

Dominique A

LIEU : Théâtre Jean-Claude Carrière.

Artisan d’art, Dominique A conçoit ses chansons comme un travail d’orfèvre. Son style austère cache un humour inattendu, un romantisme fiévreux, une poésie troublante. Il cisèle les mots, façonne son univers musical en fonction du rythme, colore Toute latitude de sons analogiques, de mélodies envoûtantes. Les émotions sont à fleur de peau. Sur scène les instruments apportent une intonation rock. Batteries, claviers et guitares subliment les textes dont la veine, essentiellement narrative dans ce dernier album, se veut simple, épurée. Une musique qui parle à tous, entre sensation et sentiment, d’une beauté enivrante.

LA FRAGILITE / DOMINIQUE A Au départ, une guitare Au départ de La fragilité, il y a une guitare acoustique : une guitare achetée à l'époque de La mémoire neuve , une guitare bon marché. Usée par les années et les tournées, la rosace explosée d'y avoir tant accueilli les rythmes tendus d'« Antonia » , la guitare reposait depuis plusieurs années dans le coin d'une pièce de sa maison. Pour La fragilité, Dominique A l'a retrouvée. Il a recommencé d'en jouer telle quelle, sans songer à en remplacer les cordes de nylon fatiguées, voire même à la remplacer tout court par une guitare au son plus noble, à la condition plus fraîche. Sa sonorité un peu brute, presque rudimentaire, a finalement offert au disque sa couleur, son humeur : une douceur qui ne verse pas pour autant dans la joliesse, une rondeur qui rechigne, une simplicité qui rapproche.

[scald=2055:sdl_editor_representation {"link":""}]

PREMIERE PARTIE : Laura CAHEN

Laura Cahen est une voix, une voix aussi puissante que délicate et aérienne toujours au service de l’harmonie et des mots.

Éric Reinhardt soulignait aussi, avec la plume qu’on lui connaît, l’auteure en elle. Multi-instrumentiste à l’univers singulier, elle tourne beaucoup en France et s’exporte à l’étranger, notamment au Québec, aux États-Unis, en Angleterre, en Norvège, joue très souvent en Allemagne, pays où elle a désormais un vrai public. Son premier album « Nord » unanimement salué, réalisé par Samy Osta (Feu ! Chatterton, Rover…) est sorti en février 2017. Il a été présenté au fil d’une centaine de concerts (au Printemps de Bourges, aux Francofolies..). Laura Cahen poursuit à présent sa cavale en explorant dans une impulsion résolument moderne de nouvelles sonorités pour sa pop indé élégante et authentique, son deuxième album est en préparation.

Crédit photo©Julia-Painchard

1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement