GUÉRILLÈRES ORDINAIRES

GUÉRILLÈRES ORDINAIRES

LIEU : Théâtre Jean-Claude Carrière.


Trois voix, trois femmes, trois destins emportés dans un seul mouvement poétique. Du titre de Magali Mougel, l’autrice de ce triptyque dramatique, retenons Ordinaires et arrêtons-nous aux_Guérillères_, au croisement de guerrières et de guérilleras, des résistantes à l’ordre établi, à l’op-pression et au patriarcat. Leda, Lilith et la dernière, anonyme, décident de prendre les armes, de ne plus être les victimes d’une guerre qu’elles n’ont pas voulues et qu’elles subissent au quotidien, de batailles engagées par des hommes, père, mari ou employeur. Ce texte magnifique, écrit dans une langue ciselée à la sonorité près, est un acte de résistance. Soutenu par la fluidité du dispositif scénographique et par une bande son originale d’une grande sensibilité, il raconte une évidence qui existe depuis la nuit des temps : les femmes sont assignées. Si elles dérogent aux règles, qu’elles prennent les armes, elles changent de place. Les victimes sont devenues des Guérillères. Qu’elles s’appellent Lilith, Léda ou qu’elles n’aient pas de nom.


En savoir plus : téléchargez le dossier de la compagnie


[scald=2572:sdl_editor_representation {"link":""}]


1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement